Un concours de business plan, c’est l’initiative prise par l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme) pour stimuler l’entreprenariat des jeunes. Le directeur de l’agence M. Mabousso Thiam en a fait l’annonce hier au cours d’une cérémonie de signature de convention entre son agence et l’Agence nationale de promotion de l`emploi des jeunes (Anpej). «Le concours, c’est d`abord pour amener nos compatriotes à plus de créativité et d’innovation», indique le directeur de l’Adepme. Selon M. Thiam, l’exemple du boom des télécentres il y a quelques années, a montré que les Sénégalais ne recherchaient pas vraiment l’innovation.

«Aujourd’hui, l’idée, c’est de dire qu’en termes de ressources humaines, de matières premières ou de recherche de développement, il y a énormément d’opportunités de créer de Petites et moyennes entreprises. Et ce que l’on va faire dans le cadre de ce concours de business plan, c’est de faire en sorte que l’innovation soit stimulée», dit-il. Pour sa première année, le concours va permettre de financer 150 projets et d’offrir un coaching à 700 jeunes. «Nous avons la faiblesse de penser que le financement est un problème. Mais le gap de technologie en est un aussi», ajoute M. Thiam.
Réalisé avec le concours de la Banque mondiale qui a fourni un financement de 2,5 milliards de francs Cfa, ce concours se veut pragmatique. «On a mis en place une plateforme qui va assurer l’anonymat absolu de l’ensemble des candidatures et nous récompenserons les projets les plus innovants avec comme idée de faire en sorte qu’au terme de ce concours, les bons projets soient intégralement financés», souligne M. Thiam.
Le concours dont le lancement est prévu dans les prochaines semaines

Lire la suite sur : lequotidien.sn